Actualité

UEMOA « Des avancées majeures ont été réalisées en 25 ans »

Les 25 ans de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), célébrée le 10 janvier 2019 à Ouagadougou, auront été l’occasion de dresser le bilan d’une institution phare de la région. Malgré plus de 100 millions d’habitants, un marché communautaire dynamique et un cadre macro-économique stable, l’Union affiche des faiblesses, à commencer par le niveau des échanges intra-communautaires, autour de 16%…  

Par Ibrahima SANOU à Ouagadougou

Créé en 1994 à Dakar par les chefs d’État de la sous-région (au nombre de 8) afin de bâtir l’union et la solidarité entre leurs peuples et d’œuvrer à la complémentarité de leurs économies, l’UEMOA a réalisé des acquis 25 ans après, foi du président ivoirien. En sa qualité de président en exercice de la conférence des chefs d’États et de gouvernement, le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara a présidé le 10 janvier 2019, à Ouagadougou, la cérémonie de célébration des 25 ans de l’UEMOA aux côtés de son homologue burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, hôte de l’évènement. « Au cours des 25 ans, notre union a réalisé des avancées majeures en matière de solidarité entre nos peuples, de création de marchés communs basé sur la libre circulation des biens, des personnes et des capitaux, la mise en place d’une monnaie commune » a affirmé Alassane Ouattara.  A cela, il a ajouté « les convergences macroéconomiques et l’harmonisation des politiques dans les secteurs économiques et sociaux au sein de l’union ». Selon le président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima, l’institution compte aujourd’hui plus de 100 millions d’habitants, un marché communautaire très dynamique et un cadre macro-économique stable. Malgré ses performances, l’union présente des faiblesses selon le chef de l’État ivoirien. « L’évolution des taux d’échanges intra-communautaires sont très faibles. Ils se situent aujourd’hui à 16% alors qu’ils étaient à 10 % au départ ». Selon lui, « cette faible évolution pourrait s’expliquer par la structure du commerce marquée par une homogénéité des biens et services échangés dans notre espace ». Il a aussi évoqué les nombreux contrôles sur les corridors.

« La libre circulation des personnes et des biens n’est pas, à ce jour, totalement effective dans l’espace UEMOA »

A cela s’ajoute, les défis de l’emploi des jeunes, le changement climatique, la sécurité et surtout la libre circulation des personnes et des biens qui n’est pas à ce jour, totalement effective dans l’espace de l’union selon le président de la Commission de l’UEMOA Abdallah Boureima. D’où le choix du thème « 25 ans de progrès vers l’intégration régionale : ensemble pour relancer le défi de la libre circulation des personnes et des biens » pour la commémoration. Et pour relever ce défi, au cœur de la mission de l’Institution, Abdallah Boureima a annoncé que la commission organisera en juin prochain un colloque international qui contribuera à la définition de stratégies devant y concourir efficacement. « Dans la même dynamique, il y a la décision prise à Abidjan en avril 2017, par la conférence des chefs d’États et de gouvernement de l’Union et visant la consolidation du processus d’intégration dans un nouvel ordre international et régional beaucoup plus ouvert ». Cette perspective exige de la part de l’union, une nouvelle approche des modalités d’interventions et une gouvernance institutionnelle adaptée a-t-il préconisé. « Il va sans dire que nous aborderons cette nouvelle étape avec clairvoyance et détermination et ce dans une dynamique de partenariat mutuellement bénéfique avec les autres acteurs de l’intégration régionale ».

Inauguration du complexe administratif de l’UEMOA sis à Ouaga 2000

A l’issue de la cérémonie, les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Alassane Ouattara ont procédé à l’inauguration du complexe administratif de l’UEMOA sis à Ouaga 2000. Un bâtiment nouvellement construit pour abriter certains services de l’institution sous régionale.

 


Ibrahima SANOU à Ouagadougou

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe