مختصرات

UE : 600 millions d’euros pour les ACP les plus vulnérables face à la crise alimentaire

La Présidente Von der Leyen a annoncé la réaffectation de 600 millions d’euros du Fonds européen de développement aux pays ACP les plus vulnérables touchés par la crise alimentaire déclenchée par l’agression russe contre l’Ukraine.

Afrique occidentale et centrale : pour la production alimentaire et la résilience 20 millions d’euros pour le
Cameroun, €10 millions pour le Tchad, €10 millions pour la Côte d’Ivoire, €10 millions pour le Ghana,
12 millions € pour la Mauritanie, 25 millions € pour le Niger, 15 millions € pour le Sénégal, 10 millions € pour le Togo.

Pour l’aide alimentaire d’urgence, €6,5 millions pour le Burkina Faso, €6.5
millions d’euros pour le Cameroun, €6 millions pour la République centrafricaine, €7,5 millions pour le Tchad, 6 millions d’euros pour le Mali, 1 million d’euros pour la Mauritanie, 6 millions d’euros pour le Niger, 7,5 millions d’euros pour le Nigéria, 1,5 million d’euros pour le Togo. Nigeria, 1,5 million d’euros pour la région.


Afrique orientale/Grands Lacs : pour la production alimentaire et la résilience 25 millions d’euros pour la
RDC, 10 millions d’euros pour le Kenya, 10 millions d’euros pour le Rwanda, 20 millions d’euros pour la Somalie et 10 millions d’euros pour l’Ouganda.
Pour l’aide alimentaire d’urgence, €16 millions pour la RDC, €2 millions d’euros pour la crise des réfugiés au Burundi, 2,5 millions d’euros pour la Corne de l’Afrique, €8 millions pour Éthiopie, 8 millions d’euros pour la Somalie, 29 millions d’euros pour le Soudan, 5,5 millions d’euros pour le Sud-Soudan.

Afrique australe : 10 millions d’euros pour Madagascar, 15 millions d’euros pour le Malawi, 15 millions d’euros pour le Mozambique et €20 millions pour la Zambie. Pour l’aide alimentaire d’urgence, €4 millions pour Madagascar, €8 millions pour le Mozambique, €4 millions pour le Zimbabwe, €0.5 million
pour la région d’Afrique australe.

Ce message est également disponible en : الإنجليزيةالفرنسية