Actualité

Tunisie : « Visit Tunisia » un programme pour relancer le tourisme et créer 15 000 nouveaux emplois

A travers le projet Visit Tunisia financé par les Etats-Unis, la Tunisie cherche à relancer un des secteurs stratégiques de son économie, le tourisme.

Par la rédaction

L’ambassadeur américain Donald Blome en Tunisie et le ministre tunisien du Tourisme et de l’Artisanat Mohamed Moez Belhassine ont lancé, sur le site archéologique de Sbeitla à Kasserine, le projet Visit Tunisia.

Le projet Visit Tunisia, d’un montant de 50 millions de dollars, est financé par le gouvernement américain, par le biais de l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Création de 15 000 nouveaux emplois liés au tourisme durable

Ce projet de cinq ans a pour but d’aider le secteur vital du tourisme en Tunisie à rebondir grâce à des partenariats entre le secteur public et le secteur privé et à des innovations numériques qui tireront parti du riche patrimoine naturel, culturel et historique du pays. Cet investissement du gouvernement américain a le potentiel de générer 15 000 nouveaux emplois durables liés au tourisme dans les communautés mal desservies de Tunisie.

Grâce à Visit Tunisia, le gouvernement américain travaillera avec le ministère du Tourisme et de l’Artisanat pour concevoir et promouvoir des activités touristiques basées sur l’expérience au-delà de la côte, dans le but d’attirer de nouveaux touristes internationaux dans des régions de la Tunisie qui sont souvent négligées. Les activités intégreront les perspectives des femmes et des jeunes lors de l’élaboration des stratégies touristiques locales et un large accès au soutien des petites entreprises sera disponible.

Visit Tunisia mettra l’accent sur des expériences tout au long de l’année pour encourager les arrivées de touristes au-delà de l’étroite saison estivale. L’élargissement de l’offre touristique conduira à une augmentation du nombre de tour-opérateurs vendant la Tunisie comme destination, et à une augmentation des dépenses des visiteurs de 20 pour cent. L’objectif est de porter le nombre d’arrivées à 11,5 millions d’ici 2026.

« Le projet permettra d’accueillir 11,5 millions de touristes d’ici 2026, d’augmenter les investissements et les revenus de 20 % « 

« Le projet permettra au gouvernement tunisien d’accueillir 11,5 millions de touristes d’ici 2026, d’augmenter les investissements et les revenus de 20 % et de faciliter 15 000 nouveaux emplois dans le secteur du tourisme alternatif en Tunisie », a souligné l’ambassadeur américain. Le gouvernement américain s’est engagé à stimuler la croissance économique et à créer des emplois. La pandémie de COVID-19 a eu un impact majeur sur le secteur du tourisme. Visit Tunisia est un engagement visible du gouvernement américain pour aider à la reprise et à la croissance à long terme de ce secteur critique de l’économie qui emploie plus de 400.000 Tunisiens à travers le pays. Les projets tournés vers l’avenir, tels que Visit Tunisia, capitalisent sur les richesses naturelles, culturelles et historiques uniques du pays ».

L’industrie du voyage et du tourisme en Tunisie a contribué à environ 260 mille emplois en 2020. Le nombre d’emplois a diminué par rapport à l’année précédente, où il s’élevait à près de 379 mille. En 2020, l’industrie du tourisme et des voyages représentait 7,7 % de l’emploi total dans le pays. Si la situation sécuritaire s’est améliorée depuis les attaques terroristes de 2015, et le nombre de touristes d’avant 2011_ année de la révolution tunisienne qui s’est traduit par la chute de Ben Ali_ la pandémie de Coronavirus a entraîné un manque à gagner pour les recettes touristiques de six milliards de dinars (plus de 2 milliards de dollars), a estimé l’Office national du tourisme.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe