En Bref

Tunisie Nabil Karoui candidat à la présidentielle tunisienne de novembre

Le fondateur de la chaîne de télévision privée Nessma, Nabil Karoui, a annoncé sa candidature à la présidentielle tunisienne de novembre, lors d’une interview en direct sur ce média, vantant son action caritative dans les régions marginalisées du pays.

Nabil Karoui avait été très actif dans la campagne de 2014 du président actuel Béji Caïd Essebsi, 92 ans et qui a indiqué ne pas souhaiter se représenter.

Personnalité controversée, Nabil Karoui, un quinquagénaire, est accusé par le régulateur des médias tunisien et certains hommes politiques de se servir de Nessma TV pour nourrir des ambitions politiques. Après s’être éloigné du parti présidentiel Nidaa Tounès, il s’est lancé ces trois dernières années dans des campagnes de charité à grand renfort de publicité, distribuant nourriture, habits et électroménager sous l’oeil des caméras.

En juin dernier, la haute autorité de contrôle de l’audiovisuel, la Haica, avait accusé la direction de Nessma de « se positionner afin d’influencer les organes de l’Etat ». La Haica a fait saisir fin avril les équipements de Nessma TV, malgré les protestations de ses journalistes. La chaîne a ensuite repris sa diffusion. Tout en déplorant « la fermeture de toute institution médiatique », le syndicat des journalistes avait souligné que M. Karoui n’avait « fait aucun pas pour régler la situation de cette chaîne » qui a « commis de graves violations ».

Aucun des principaux partis du pays n’a encore annoncé de candidat pour la présidentielle du 17 novembre.

Ce message est également disponible en : Anglais