En Bref

Tunisie L’ONU exprime sa « grave préoccupation » après l’arrestation de Moncef Kartas

Les Nations unies ont exprimé leur « grave préoccupation » après l’arrestation et la détention par les autorités tunisiennes d’un de ses fonctionnaires, Moncef Kartas, accusé d’« espionnage » par Tunis. De nationalité tunisienne, expert de la gouvernance sécuritaire et membre du panel d’experts du comité des sanctions sur la Libye, M. Kartas a été arrêté le 26 mars à son arrivée à Tunis et maintenu depuis en détention.

Ce message est également disponible en : Anglais