En Bref

Tunisie : L’Etat d’exception prolongé « jusqu’à nouvel ordre »

Le chef de l’Etat tunisien, Kaïs Saïed, avait décrété la suspension du Parlement le 25 juillet pour un mois. Le 24 août, à travers un communiqué de la présidence de la République, il annonce le prolongement de l’Etat d’exception. Le texte précise que les « mesures exceptionnelles » prises le 25 juillet – le président avait alors invoqué un « péril imminent » en vertu de l’article 80 de la Constitution – sont « prolongées (…) jusqu’à nouvel ordre ».

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe