En Bref

Tunisie « La transition ne pourra s’inscrire dans la durée que si elle est accompagnée par des avancées économiques et sociales » (UE)

Un rapport sur l’état des relations UE-Tunisie dans le cadre de la Politique européenne de voisinage révisée, finalisé 15 mai 2019 par l’Union européenne, détaille « les aspects majeurs de la coopération de début 2018 à mars 2019 » avec ce pays. Il est rendu public alors que le Conseil d’association de l’Union européenne avec la Tunisie se réunira vendredi 17 mai 2019 à Bruxelles. Le texte rappelle notamment que l’ensemble de l’aide financière européenne sous forme de dons a atteint les 305 M€ en 2018. « Le montant le plus élevé jamais alloué à la Tunisie au titre de l’instrument européen de voisinage », souligne Johannes Hann, commissaire européen à la politique européenne de voisinage et aux négociations d’élargissement. Développement socio-économique inclusif et durable; jeunesse, démocratie, bonne gouvernance et droits de l’homme; rapprochement entre les peuples, mobilité et migration; ainsi que sécurité et lutte contre le terrorisme, constituent les priorités stratégiques définies dans le cadre du partenariat UE-Tunisie 2018-2020. L’UE reconnaît des « avancées importantes réalisées en 2018, et notamment la tenue d’élections municipales en mai 2018 que l’UE a pleinement appuyées et qui représentent une étape essentielle du processus de démocratisation ». Le rapport relève cependant que « la transition ne pourra s’inscrire dans la durée que si elle est accompagnée par des avancées économiques et sociales de même envergure ».

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe