ArchivesEn Bref

Tunisie Hausse du déficit commercial

De janvier à août 2018, le déficit de la balance commerciale tunisienne a augmenté pour atteindre les  12,1 milliards de dinars (environ 3,7 milliards d’euros), selon les chiffres officiels l’Institut national de statistiques en Tunisie. Soit près de 2 milliards de dinars (648 millions d’euros) de plus par rapport à la même période en 2017, où le déficit s’était situé à 10 milliards de dinars (soit 3,1 milliards d’euros), dont 2,3 milliards pour l’énergie.

Cette augmentation du déficit commercial global est due à l’augmentation du déficit commercial de la Tunisie avec certains pays comme la Chine (1 milliard d’euros), l’Italie (550 millions d’euros), la Turquie (440 millions d’euros) et la Russie (260 millions d’euros). Ceci, alors que le solde de la balance commerciale avec d’autres pays comme la France (662 millions d’euros) et la Libye (184 millions d’euros) a enregistré un excédent.

La Tunisie connaît ceci dit une hausse de ses exportations ses derniers mois. D’après l’INS, celles-ci ont augmenté de 20,2% de janvier à août 2018, contre 18,1% à la même période en 2017. En valeur, précise l’INS, ces exportations ont atteint 26,3 milliards de dinars, soit environ 8,1 milliards d’euros. L’INS explique que cette tendance est portée par une augmentation dans la plupart des secteurs, dont l’agriculture et les industries agroalimentaires (63%) suite à l’augmentation des ventes de l’huile d’olive (493 millions d’euros) et des dattes (160 millions d’euros), ainsi que les industries manufacturières (24,6%), le textile, habillement et cuirs (18,7%), les industries mécaniques et électriques (15,2%) et l’énergie (1,2%).

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe