A la uneL'editorial

Tribune « C’est le moment d’investir à la BRVM »


Administrateur Directeur Général de la United Capital for Africa SA (UCA), Fabien Cohovi HOUNYOVI livre ici une analyse technique sur les tendances de la Bourse régionale des valeurs mobilières de l’UEMOA (BRVM). « C’est le moment d’investir », conseille-t-il, graphes et arguments à l’appui. 

Par Fabien Cohovi HOUNYOVI


S’il y a une question dont la réponse vaudrait très chère pour nombre d’acteurs du marché financier régional, c’est bien celle de savoir quand est-ce que le plongeon du marché actions de la Bourse régionale des valeurs mobilières de l’UEMOA (BRVM) prendra fin. Une analyse technique de l’indice BRVM Composite (l’indice regroupant l’ensemble des sociétés cotées de la BRVM) semble indiquer que le bout du tunnel ne devrait plus être loin. 

En effet, courant mars 2016, le marché actions de la BRVM était à l’apogée de sa croissance. L’indice composite affichait son plus haut niveau historique à 320,30 points. A ce moment, des divergences baissières observables en données hebdomadaires, alertaient déjà sur une potentielle surchauffe du marché. Le mouvement baissier qui s’en est suivi est passé du statut de simple consolidation à véritable tendance baissière, lorsque, en juillet 2018, la zone de support autour des 220 points (support en rouge sur le graphique 2 en données hebdomadaires) a cédé. Ce support majeur faisait également office de ligne de cou d’une figure de retournement baissier en forme d’épaule-tête-épaule (ETE). Le marché a ensuite accéléré sa chute, brisant au passage un autre support majeur (support en bleu sur le graphique 2 en données hebdomadaires) autour des 159 points en place depuis 2011, pour afficher en 2020 des plus bas jamais atteint en 13 ans.

A présent, de nombreux signaux annoncent sur le court terme, un retournement de la tendance baissière dans laquelle est engluée le marché actions de la BRVM. La sortie de l’indice composite par le haut d’un biseau descendant, aussi bien en données journalières que hebdomadaires, plaident en faveur de l’imminence d’une impulsion haussière de grande envergure. Les divergences haussières observables en données hebdomadaires viennent renforcer cette probabilité. Le retournement haussier avant qu’il ne survienne, il est probable que le marché se dirige vers des niveaux plus bas que ceux enregistrés en 2020. En effet, la formation de l’ETE, en juillet 2018, nous permet d’envisager un objectif théorique sur l’évolution de la tendance baissière actuelle. Cet objectif se situe autour des 118 points. Depuis le début de la tendance baissière, ce niveau n’a encore jamais été atteint.

Les repères fournis par cette analyse sur l’évolution du marché permettent d’envisager que bon nombre de valeurs sur la cote ont déjà atteint (ou vont prochainement atteindre) des niveaux de prix que le marché considère actuellement comme étant des prix planchers. Une telle configuration serait donc une véritable aubaine pour les investisseurs. Ces derniers ont l’opportunité inouïe d’acquérir des titres à des niveaux extrêmement bas dans le contexte actuel, car si le rebond du marché venait à être confirmé, les investisseurs seraient idéalement positionnés pour en profiter.

NOTRE CONSEIL : 

C’est le moment d’investir ! Nous invitons les investisseurs qu’ils soient personnes physiques ou morales et détenant déjà un portefeuille actions d’investir pour réduire les écarts de rendements déjà observés. Nous lançons un appel à tous les potentiels investisseurs qui hésitent encore d’être rassurés et d’investir car le marché promet des rendements meilleurs.

Ce message est également disponible en : Anglais