ArchivesEn Bref

Togo Négociations pour l’attribution de la licence 4G

Le conseil des ministres tenu le 24 Août 2016 a instruit la ministre des Postes et de l’économie numérique, Cina Lawson, d’engager des négociations avec les opérateurs de téléphonie mobile,  Togocel et Moov-Togo, pour l’attribution de la licence 4G. Cette décision prise par le gouvernement s’inscrit dans l’objectif de faire du pays un hub numérique dans la sous-région, d’assurer la disponibilité de l’internet à haut débit et d’en faire un bien de grande consommation.
Dans le cadre d’une généralisation de l’accès à l’internet haut débit, il a été décidé d’attribuer par appel d’offres trois nouvelles licences à des FAI (fournisseurs d’accès à internet) pour, indique le communiqué du conseil, « accompagner les grands projets en cours d’exécution en vue de l’accessibilité et de la qualité de la connexion internet au Togo». Au nombre de ces grands projets, on cite la construction d’un data center, la mise en place  d’un point d’échange internet, la construction d’un réseau de fibres optiques de 140 km reliant plus de 450 structures et la mutualisation des efforts de Togotelecom et de Togocellulaire. «L’arrivée de ces nouveaux opérateurs permettra de renforcer la concurrence, d’améliorer la qualité du service internet et de baisser sensiblement les coûts », se félicite le gouvernement. Pour Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, la 4G et les offres des nouveaux fournisseurs sont de nature à créer la concurrence, à faire baisser les prix et à améliorer la qualité des débits. Selon les chiffres de l’Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications (ARPT), l’organe régulateur du secteur, au 31 décembre 2015, le Togo enregistrait un taux de pénétration de 7,10% dont 6,20 % pour le taux de pénétration de l’internet mobile haut débit et 0,90% pour l’internet fixe.