En Bref

Togo L’UE salue les progrès en matière de gouvernance économique et de développement

Présidée conjointement par le Ministre des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur et de l’ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République togolaise, la 21ème session du Dialogue politique Togo – Union européenne s’est tenue le 8 décembre 2020 à Lomé. Au cœur de cette rencontre consacrée par  l’article 8 de l’Accord de partenariat ACP-UE, les questions d’ordre politique, économique et social d’intérêt commun entre le Togo et l’Union européenne.

« L’année 2020 a été marquée par la crise de la COVID-19 et son tragique bilan humain et socio-économique. Face à cette situation inédite, le Togo et l’UE ont mobilisé tous les moyens nécessaires pour fournir les réponses adéquates aux besoins des populations les plus touchées. J’ai confiance qu’ayant montré notre capacité de réagir ensemble à cette crise, nous pourrons affronter tous les défis futurs de notre partenariat avec optimisme », a indiqué l’ambassadeur de l’Union européenne.

Les participants se sont félicités de l’excellente qualité des relations bilatérales. Ils ont réitéré le partenariat important entre l’Union européenne et le Togo en faveur de la décentralisation. Ils ont examiné les opportunités de densification des liens économiques à travers l’amélioration du climat des affaires et de la gestion des finances publiques. Ils ont évoqué le renforcement de la coopération UE-Togo en matière de sécurité dans le cadre notamment des projets financés par l’Union européenne.

L’Union européenne et ses États Membres ont salué les progrès enregistrés par le Togo en matière de gouvernance économique et de développement, ainsi que dans les domaines de la paix et la sécurité, tout en encourageant des réformes plus ambitieuses dans les domaines de la justice, de l’inclusion sociale, de la consolidation de la démocratie et de la lutte contre la corruption.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe