ArchivesEn Bref

Togo La CEDEAO appelle à « l’apaisement »

A l’occasion d’une cession extraordinaire tenue le 14 avril à Lomé, les pays de la CEDEAO_ dont le président en exercice est le Togolais Faure Gnassingbé_ ont appelé à « l’apaisement ». Dans un communiqué, le Conseil des ministres de la CEDEAO a «salué les efforts et les initiatives déployés en vue de la résolution des tensions politiques» tout en invitant « toutes les parties dans cette crise à s’abstenir de tout acte de violences pour préserver la paix régionale». Depuis l’été dernier, Lomé fait face à une crise socio-politique majeure. Le président ghanéen, a été mandaté, pour faciliter le dialogue entre le pouvoir en place et l’opposition.