En Bref

Togo : HeidelbergCement, deuxième cimentier mondial, envisage d’investir 25 millions d’euros dans ses filiales locales

Eric Goulignac, le DG local d’HeidelbergCement, a présenté , le 5 avril, la nouvelle feuille de route du cimentier allemand destinée à accompagner le plan national de développement (PND 2018-2022). 

Le programme d’investissement, qui sera soumis en début d’été au Conseil d’administration du cimentier germanique, prévoit entre autres, l’installation d’un nouveau broyeur à Lomé et d’une centrale solaire photovoltaïque, pour alimenter les usines. L’ensemble des projets est estimé à 25 millions d’euros, soit plus de 16 milliards FCFA.

Pour rappel, selon le rapport financier de l’exercice 2018 de HeidelbergCement, rendu public le mois dernier, la plus importante filiale togolaise du groupe, Ciments du Togo (Cimtogo) est sorti avec un bénéfice net de 3,7 millions d’euros (2,4 milliards FCFA) en 2017. De même, Scantogo, la deuxième filiale détenue à 89% par l’Allemand, a généré un résultat positif de 7,7 millions d’euros (5 milliards) alors que le bénéfice de Granutogo, troisième filiale spécialisée dans le concassage d’agrégats, s’est établi à 0,3 millions d’euros (196 millions FCFA).

Togo: HeidelbergCement, second largest global cement maker plans to invest 25 million euros in local subsidiaries

Ce message est également disponible en : Anglais