En Bref

Togo Bilan positif pour deux projets agricoles (Banque Mondiale)

Pour le premier trimestre 2019, on note une amélioration de la performance de deux projets phares, financés par le Groupe de la Banque mondiale dans le secteur agricole au Togo. A savoir le Projet d’appui au secteur agricole (PASA), et le Projet productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO-Togo).
L’information est portée au public par l’institution de Bretton Woods, le jeudi 20 juin 2019 dans le cadre d’une « mini-revue de performance du portefeuille » des projets qu’elle finance dans le pays, avec les projets PASA et PPAAO comme cas d’école. Ainsi, « la performance du portefeuille s’est améliorée au cours du premier trimestre de 2019 », a indiqué Hawa Cissé Wagué (photo), représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, à l’ouverture de la rencontre.
Cette amélioration s’explique « grâce aux actions entreprises par toutes les parties impliquées dans la mise en œuvre des projets». Par ailleurs, « le taux de décaissement a augmenté atteignant 19% aujourd’hui, au-dessus de la moyenne de la région Afrique ».
Rappelons que le PASA, d’un coût estimé à plus de 26 milliards FCFA, vise notamment à augmenter la production agricole au Togo. Le PPAAO-Togo pour sa part, se concentre sur le renforcement des mécanismes et procédures de diffusion des technologies améliorées dans le secteur pour un coût total de plus de 17 millions $, dont 12 millions financés par la Banque mondiale.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe