ArchivesEn Bref

Togo : 9 millions de dollars de la BADEA pour booster la riziculture

Le Togo vient de bénéficier d’un financement de 9 millions de dollars de la part de la BADEA (Arab Bank for Economic Development in Africa) pour l’aménagement de la Plaine de l’Oti, située dans la partie septentrionale du pays. Cette convention de financement accordée, le 18 mai 2016, au Togo, en marge des réunions annuelles de la Banque islamique de développement tenues en Indonésie servira à non seulement booster la production de riz, mais aussi construire de nouvelles pistes rurales pour désenclaver les zones de production des marchés. Selon des sources proches du ministère de l’Economie et des Finances du Togo, la contrepartie de l’Etat est de 2,5 millions de dollars. La convention a été signé e entre Adji Otèth Ayassor, le ministre d’Etat en charge de l’Economie, des Finances et de la Planification du développement du Togo, et Yousef Ibrahim Al-Bassam, président du conseil administration de la BADEA (Arab Bank for Economic Development in Africa). Le même projet a bénéficié, en octobre 2015, d’un financement de 10 millions de dollars provenant cette fois de l’OFID (Fonds de l’OPEP pour le Développement international).  En tout, les autorités togolaises envisagent d’investir environ 21 millions de dollars dans l’aménagement de cette plaine rizicole. La production de riz paddy au Togo baisserait de 4,7% durant la campagne 2015/2016 (octobre/septembre) à 140 952 tonnes, selon le département des statistiques agricoles. Cette baisse, selon le syndicat agricole des producteurs, est attribuée aux aléas climatiques qui causent une irrégularité pluviométrique.