En Bref

Togo + 13,4% de recettes budgétaires, la plus haute progression de l’UEMOA (BCEAO)

Selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) dans son dernier rapport annuel, le Togo a enregistré une hausse des recettes budgétaires de 13,4 points de pourcentage, en 2018, comparativement à l’année précédente.

Le document indique que cette progression est la deuxième plus importante de l’espace Uemoa (Union économique et monétaire d’Afrique de l’Ouest), couvert par la Banque. Le pays vient ainsi derrière le Niger (+23,5%) et devant le Burkina Faso (+12,3%), formant avec eux le trio de tête pour cet indicateur.

Dans l’ensemble, les recouvrements se sont élevés à 12 832,7 milliards FCFA (18,4% du PIB) dans l’Union, à fin décembre 2018, en hausse de 1 094,0 milliards FCFA soit 9,3%, par rapport à l’année précédente.

Cependant, tempère l’institution sous-régionale, « en dépit de cette amélioration du recouvrement des recettes, le taux de pression fiscale est resté faible à 15,7% en 2018, demeurant en deçà de l’objectif communautaire de 20% au minimum, visé à l’horizon 2019 ».

Ce message est également disponible en : Anglais