En Bref

Ticad 7 L’Afrique veut parler business et non d’aide au développement

Les leaders présents à Yokohama où se tient la 7ème édition du Ticad ont adressé un message clair à leurs partenaires japonais. L’Afrique veut parler business et non d’aide au développement. « Il est grand temps que le financement privé prenne la relève » du secteur public. Nous voulons favoriser les partenariats public-privé », a insisté Amadou Hott, ministre de l’Economie du Sénégal, devant un parterre d’investisseurs japonais.

Ce message est également disponible en : Anglais