Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
A la uneActualité

Tech KOMMTRACE, une solution de traçage adaptée à l’Afrique

Soutenue par Smart Africa, KOMMTRACE, une solution de traçage des cas de Covid a été spécialement conçue pour répondre aux questions que pose la pandémie sur le continent. Développée à titre pilote au Rwanda, elle sera ensuite proposée aux autres États membres de la communauté Smart Africa.

 

 

Par DBM à Kigali

 

Sans nécessiter un accès à un téléphone, ni à internet, ni même d’être rechargé, sous la forme d’un badge, à peine plus gros qu’une pièce d’identité, Kommtrace se veut simple, facile, et Smart. Développée par la société Kommlabs Pte Ltd, spécialisée dans les outils de mobilité en Afrique, notamment dans le transport, la solution a été spécialement conçue pour répondre aux problématiques que pose la pandémie Covid 19 sur le continent, mais également les questions de coûts et d’environnement.

 

« Nous avons observé les défaillances des autres solutions et créer une solution en Afrique qui convient à l’Afrique »

 

« Les applications basées sur le dépistage ont connu certaines limites à travers le monde pour certaines raisons, souligne Garantir Singh, CEO de Kommlabs Pte Ltd. Premièrement, les citoyens hésitent encore à télécharger une autre application et sont très soucieux de leur vie privée. Les applications peuvent être également éteintes ou désactivées et donc ne peuvent pas être efficaces au niveau du traçage. Car elles ne sont pas adaptées aux pays en voie de développement où une large partie de la population ne possède pas de téléphone portable. » Résultat, ce dernier, qui a mis à profit 25 ans d’expérience à fournir des solutions à grande échelle aux gouvernements, avant de proposer un brevet déposé comme solution pour la lutte contre le covid19, a pré-défini des facteurs clés pour la conception de cette solution.

 

« Avant de développer KOMMTRACE, nous avons observé les défaillances des autres solutions et créer une solution en Afrique qui convient à l’Afrique. Les facteurs clés pour KOMMTRACE étaient : ne pas nécessiter des infrastructures supplémentaires ; être simple et facile à déployer ; ne pas nécessiter de maintenance, ni même le besoin de recharger ; ne pas nécessiter une formation pour les utilisateurs ; assurer une complète confidentialité. Ainsi, le badge KOMMTRACE est de la taille d’une pièce d’identité et peut être porté autour du cou. Le badge n’a pas besoin d’être allumé ou éteins, ni d’être rechargé ce qui rend très facile son utilisation pour les citoyens de tout âge. »

 

« Un projet pilote en Afrique pourrait être la solution miracle aux réalités locales »

 

Garantir Singh, CEO de Kommlabs et Lassina Koné, secrétaire général de Smart Africa-DR

 

Par ailleurs, chaque badge KOMMTRACE possède un identifiant unique et anonyme, qui ne stocke aucune donnée personnelle ou localisations. Lorsque deux badges rentrent en contact plus étroits, ils stockent respectivement leurs identifiants anonymes. Les données peuvent être téléchargées seulement en accédant physiquement au badge autorisé par un représentant du gouvernement, seulement si une personne a été testé positive au Covid 19. Les informations recueillies avec le badge sont ainsi utilisées pour informer ceux qui seraient entrés en contact proche, ceci afin de prévenir de symptômes, d’auto-isolation, ou venir se tester. Et le CEO d’ajouter : « Les pays leaders dans le combat contre le Covid 19 comme Singapore, la nouvelle Zélande ont réalisé de nombreuses recherches approfondies et ont estimé que porter un appareil est la solution préconisée. Les deux pays ont l’intention de distribuer les badges à toute leur population, et leurs citoyens, et ont jugé cette solution pratique, non encombrante et sans complication. Un projet pilote en Afrique qui pourrait être la solution miracle aux réalités locales. »

 

Une solution soutenue par Smart Africa

 

Une solution soutenue par Smart Africa, l’institution panafricaine qui se veut un catalyseur des initiatives en matière de Tics sur le continent, les Tics étant pensées comme un accélérateur de développement socio-économique.

 

“ Nous avons vu des pays consacrés d’importantes ressources financières pour tester la population mais très souvent avec des taux de réussite de moins de 5%. Il est clair que l’on peut économiser de l’argent avec le traçage adéquat, observe Lassina Koné, secrétaire général de Smart Africa.  Alors que le monde entier est à la recherche de toute les solutions possibles pour lutter contre la pandémie du Covid19, nous pensons que KOMMTRACE est l’atout qui va permettre aux pays de rouvrir leurs frontières en toute sécurité, et d’aider à contenir le virus en identifiant les bonnes personnes à tester. »

 

 

« Même s’il se peut que des vaccins soient disponibles dans les mois avenir, nous sommes loin de la fin de la pandémie et nous devons continuer à utiliser tous les moyens innovants et technologiques à notre disposition. »

 

 

« Cela réduira le fardeau des systèmes de santé, tout en permettant aux populations de retourner à leur vie et à leur travail. A ce titre, nous sommes heureux de collaborer avec Kommlabs Pte Ltd et nous sommes prêts à lancer le pilote de KOMMTRACE, poursuit-il. Même s’il se peut que des vaccins soient disponibles dans les mois avenir, nous sommes loin de la fin de la pandémie et nous devons continuer à utiliser tous les moyens innovants et technologiques à notre disposition. »

 

A cet effet, l’Institution échange, dans un premier temps avec 9 de ses pays membres, afin de déployer la solution à l’échelle continentale.

 

 

 

Pour en savoir plus : www.kommtrace.com

Ce message est également disponible en : Anglais