Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Kizito Okechukwu, nouveau vice-président de Digital Africa.-DR
A la uneActualité

Tech Digital Africa dévoile 3 projets en faveur des entrepreneurs tech du continent

Les membres de Digital Africa se sont réunis en assemblée générale le 10 juin 2020 pour définir de nouvelles orientations à travers un plan d’action ambitieux visant à faire des entrepreneurs tech les premiers acteurs de la relance économique africaine.

 

Par Blamé Ekoué

 

Dans un contexte marqué par la pandémie Covid 19 et ses impacts sur les sociétés et les économies mondiales, Digital Africa a annoncé, à l’issue de son assemblée générale qui s’est tenue le 10 juin, sa nouvelle feuille de route, des plus ambitieuses, destinée à soutenir les entrepreneurs du continent. Ce nouveau plan d’action prévoit notamment le lancement de trois projets, avec pour objectif d’accompagner les start-ups à fort potentiel. La vocation de Digital Africa in fine.

 

« Nous regardons résolument vers l’avenir et vers la nouvelle génération  d’entrepreneurs tech »

 

Le premier projet annoncé, «Digital Africa Campus» dont la première partie intitulée «Resilient Summer School»est un programme de renforcement de capacités de jeunes champions qui vise à accompagner les start-ups à fort potentiel à travers l’organisation de sessions de mentorat et masterclasses en ligne. Le second, «Data 4 Digital Africa» verra la mise en place d’une infrastructure de données ouvertes pour permettre aux entrepreneurs et créateurs de solutions tech de tester leurs modèles avec des données open source dans le domaine de l’agriculture et des mobilités. Le dernier, « Africa Next Round », est un programme visant à faciliter des co-investissements dans les entreprises innovantes africaines en hyper-croissance. Dans le cadre de ce dernier projet, Digital Africa envisage de fédérer les écosystèmes locaux en rapprochant les acteurs anglophones et francophones afin d’accélérer les co-investissements dans les entreprises à fort potentiel de croissance et d’internationalisation, à travers l’organisation de sessions e-pitchs. « Africa Next Round, c’est une autre manière de dire: “Africa Next Innovation“, “Africa Next Leapfrog“ ou “Africa Next Business Leaders”. Avec ce projet de co-financement des entrepreneurs africains à haut potentiel, nous regardons résolument vers l’avenir et vers la nouvelle génération d’entrepreneurs tech: ceux qui associent l’audace et les compétences de leurs ainés à une capacité à produire des solutions “made in Africa’’ potentiellement exportables hors du continent»,précise Khaled Ben JILANI, senior Partner et membre du comité exécutif d’AfricInvest, partenaire de Digital Africa.

 

 

« Avec ces actions, Digital Africa offrira aux entrepreneurs du numérique un accompagnement parfaitement adapté pour assurer leur développement »

 

Pour mener à bien ces trois projets de la feuille de route, l’équipe de Digital Africa a été partiellement renouvelée sous la direction d’un nouveau Vice-président, Kizito Okechukwu, fondateur de 22 ON SLOANE, un campus de 100 start-ups devenu une référence, et co-président du Global Entrepreneurship Network Afrique. Ce natif du Nigeria au parcours panafricain ne manque pas d’ambition pour Digital Africa et pour son continent. «Nos priorités sont le soutien aux projets d’entreprise à fort impact, l’accès aux données ouvertes pour le développement technique et le financement du déploiement commercial. Avec ces actions, Digital Africa offrira aux entrepreneurs du numérique un accompagnement parfaitement adapté pour assurer leur développement. C’est le modèle que nous utiliserons pour faire une différence à long terme et permettre aux start-ups africaines d’avoir une empreinte internationale et de devenir des marques mondiales. »

 

Une plateforme dédiée à l’innovation technologique

 

Digital Africa a par ailleurs annoncé lors de son assemblée générale, le lancement du site resilient.digital-africa.co. Une plateforme destinée àexplorer les secteurs clés de l’innovation technologique en Afrique. Articulé autour de deux grandes rubriques, Actualité et Use Case, le site donnera à lire, mais également à voir et à entendre à travers des capsules vidéo des points de vue prospectifs pour définir le ‘modèle de résilience africaine’, ainsi qu’une base de données de solutions d’avenir.

 

Enfin, à l’agenda également, le lancement en juillet prochain des ateliers de travail collaboratifs avec les membres et partenaires africains de l’initiative afin d’écouter leurs propositions de chacun et partager les bonnes pratiques. Les discussions porteront notamment sur les moyens de rendre opérationnels les trois grands axes stratégiques. A la fin des discussions, un livre blanc présentant le programme de Digital Africa sur trois ans est attendu. «Le livre blanc à venir, réalisé dans une démarche de développement partagé, nous donnera les moyens de notre ambition qui est d’identifier des innovations de rupture imaginées en Afrique et d’accompagner leur passage à l’échelle», a souligné Rima Le Coguic, Directrice Afrique au sein de l’Agence Française de Développement (AFD).

 

Pour rappel, lancée en 2018 par le président Emmanuel Macron, l’initiative Digital Africa a pour mission de soutenir les entrepreneurs numériques africains dans la conception et le déploiement d’innovations résilientes et inclusives au service des communautés et des économies du continent. Digital Africa agit dans tous les domaines essentiels au développement de l’entrepreneuriat numérique.

Ce message est également disponible en : Arabe Anglais