En Bref

Tchad La visite de Nétanyahu rouvre les relations diplomatiques avec Israël

Le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a été reçu par le président tchadien Idriss Deby dans la nuit du 19 au 20 janvier, une première alors que les relations diplomatiques entre les deux pays sont rompues depuis 1970, ce moins de trois mois après la visite de Deby à Jérusalem.

Israël, qui a promis de s’engager dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, dans la région du Lac-Tchad, en proie au groupe terroriste Boko Haram, ne cache pas son intérêt croissant pour le marché africain. D’ailleurs, l’Etat hébreu incite les entreprises implantées sur son sol à davantage s’intéresser au continent, considéré comme un marché d’avenir. Selon Benyamin Netanyahu, « le Tchad est un pays important pour Israël. Le futur de l’Afrique dépend du futur d’Israël. Ce qui se passe ici influence ce qui se passe dans le monde. Vous lavez compris, nous l’avons compris et nos alliées aussi doivent le comprendre ».

En réaction à cette visite, le groupe terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué le 20 janvier une attaque durant laquelle dix casques bleus tchadiens ont péri, dans le nord-est du Mali.

Ce message est également disponible en : Anglais Arabe