En Bref

Tchad : Glencore, sommé de réparer des dégâts environnementaux

Glencore, géant minier britannique, essuie une plainte d’un groupe de villageois du sud du Tchad, qui lui reproche un certain nombre d’accidents, notamment d’avoir empoisonné leur eau potable et détruit leurs terres agricoles. Pour rappel, en septembre 2018 les parois d’un bassin de rétention d’eaux usées, de la taille de 34 piscines olympiques, s’étaient effondrés. Et quelque 15 personnes avaient souffert de brûlures.  Quant aux déchets, ils se sont déversés dans les terres agricoles de la région jusqu’à la rivière Nya Pende, principale source d’eau. Ce bassin fait partie de la concession pétrolière de Glencore UK à Badila.

Après que le gouvernement britannique ait accepté leur plainte, ces villageois vont rencontrer les représentants de Glencore, en médiation.

Ce message est également disponible en : Anglais