En Bref

Soudan : libération des personnes détenues dans le cadre des manifestations

Les autorités soudanaises ont décidé de libérer toutes les personnes détenues dans le cadre des manifestations contre le chef d’Etat Omar el-Bechir. « Le chef du service national du renseignement et de la sécurité (Salah Ghosh) a émis un ordre de libération de toutes les personnes détenues lors des incidents en cours », a annoncé mardi 29 janvier dans un communiqué le ministère de l’Information. Selon les organisations de défense des droits de l’Homme, depuis le début de la contestation en décembre, le service national du renseignement et de la sécurité (NISS) réprime les manifestations, interpellant plus de 1000 manifestants, dont des journalistes, leaders de l’opposition, et ONG. Face à la situation, les Etats-Unis et l’Union européenne avaient appelé mi-janvier Khartoum à « libérer les activistes arbitrairement détenus ».