En Bref

Sénégal La Banque africaine de développement évalue le DSP 2016-2020 et juge satisfaisante la performance de son portefeuille

Selon le rapport, le taux de croissance du Sénégal s’est accéléré de 3,4% sur la période 2008-2013 à 6,4% en moyenne sur la période 2014-2019

La Banque africaine de développement a procédé à une évaluation de son intervention au Sénégal sur la période 2016-2020 et à la revue de la performance du portefeuille‑pays 2020.

Dans un rapport d’achèvement du « Document de stratégie pays » (DSP) couvrant la période 2016-2020, la Banque « analyse le contexte et les perspectives du Sénégal, évalue les progrès réalisés dans la mise en œuvre du DSP, présente la revue du portefeuille, tire les enseignements et identifie les domaines prioritaires pour la prochaine stratégie ».

Le DSP pour le Sénégal a été approuvé le 14 septembre 2016 par le Conseil d’administration de la Banque et reposait sur deux piliers à savoir : l’ « appui à la transformation agricole » ; et le « renforcement des infrastructures de soutien à la production et à la compétitivité », notamment l’énergie et les transports.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe