Flambée des prix de première nécessité
ActualitéArchives

Sénégal : Flambée des prix de première nécessité

Au Sénégal, l’indice harmonisé des prix à la consommation du mois de juillet a progressé de 1,2% par rapport au mois précédent. Cette évolution résulte principalement de la hausse des prix des produits alimentaires comme le poisson, les légumes et la viande.

Dans cette tendance à la hausse, les prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées ont grimpé de 3,7% au mois de juillet. D’après l’Agence nationale de statistique et de la démographie, cette évolution est liée principalement à la flambée des prix des poissons frais (+19,5%), des légumes frais en feuilles (+9,8%), des légumes frais en fruits ou racines (+7,1%), ainsi que celle des prix de la viande de bœuf (+9,5%) et de la viande de mouton ou de chèvre (+4,6%). La période hivernale marquée par la rareté des produits halieutiques et la fin de la campagne maraichère sont à l’origine de cette tendance haussière.

A coté de la hausse du prix des produits alimentaires, le mois de juillet est marqué par le relèvement des prix des biens et services divers (+0,4%).

Le transport aérien toujours cher

Les prix des services de transports ont augmenté aussi de 0,2%, sous l’effet du renchérissement des services de transport aérien de passagers qui ont progressé de 5,9%. Ce qui semble paradoxal si on sait que le président de la République avait pris des mesures comme la baisse des taxes pour faire chuter le prix de ce transport aérien. En outre, les prix du tabac et des stupéfiants ont progressé quant à eux de 0,1% en raison de la majoration des prix de ces produits de (+0,1%).

Légère baisse des logements, eau, gaz…

Les prix des services de logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles ont fléchi aussi en rythme mensuel en raison du repli de ceux du gaz (-0,6%) et des produits pour l’entretien et la réparation courante (-0,2%).

Par ailleurs, l’indice des prix des produits locaux a progressé de 1,7% tandis que celui des prix des produits importés a baissé de 0,1%. Le rapport des prix des sept premiers mois de l’année 2015 sur ceux de la période correspondante de l’année 2014 laisse apparaître un repli de 0,4%.


 

Par Mouhamed Camara