Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Le dossier du mois

Séjour au pays Changer l’image de l’Afrique

Séjour au pays, créé par Sandra Mopeté, ambitionne de changer le visage de l’Afrique en y organisant des séjours touristiques. Dans des pays méconnus. A commencer par le sein, la RD Congo. 

Par Bilkiss Mentari

Née en RD Congo, Sandra Mopeté a grandi en Europe. D’où le terme avec lequel elle se définit, Afropéenne. Et depuis trois ans, elle a ajouté une autre ligne à sa biographie, l’entreprenariat, à travers Séjour au Pays, l’entreprise qu’elle a créé. 

« J’ai un parcours assez classique, indique-t-elle. Je suis née à Kinshasa où j’ai effectué toute ma scolarité avant de partir pour l’Europe. J’ai un master 2 en création et transmission d’entreprise patrimoniale et j’ai à mon actif 20 ans d’expérience en banque. Des missions où j’ai beaucoup appris, notamment le sens de l’organisation, le nerf de la guerre. Aujourd’hui, on peut dire que je suis une experte dans le domaine. » 

« Il est essentiel pour moi aujourd’hui d’aider les Afropéens, mais aussi tous les Africains et les amis de l’Afrique, à découvrir ou redécouvrir l’Afrique. »

Un talent qui est à l’origine de son projet entreprenariat. Avec son désir de changer l’image de l’Afrique, trop souvent perçu comme un continent marqué par les conflits, la famine, l’insécurité. «  Il est essentiel pour moi aujourd’hui d’aider les Afropéens, mais aussi tous les Africains et les amis de l’Afrique, à découvrir ou redécouvrir l’Afrique. Je constate que plusieurs générations d’Afropéens installés en Europe, ont perdu ses racines et a besoin de se retrouver et de voir l’Afrique telle qu’elle est aujourd’hui, avec des réalités positives. Leur donner la possibilité de voir l’Afrique autrement. A travers ce canal, Séjour au pays, visiter l’Afrique francophone où l’on croit à tord, qu’elle n’offre rien à voir. Et c’est maintenant, qu’il faut le faire. Aujourd’hui, on commence à parler positivement de l’Afrique en Europe, de la croissance africaine, des opportunités d’investissement. It’s Time for Africa ! » 

Ce qui est au coeur du concept de Séjour au pays. « Il s’agit d’inviter les Européens, quel que soit leur lien avec l’Afrique, à mouverà travers cette Afrique. D’autant qu’aujourd’hui, les Afropéens ont un certain pouvoir d’achat, les moyens et du temps libre, de quoi se permettre un séjour tout compris en Afrique, clés en main, les yeux fermés. » L’existence d’un marché qui n’est pas étranger au projet de Sandra. « C’est un énorme marché en perspective, avec 3 à 5 millions de personnes concernées. Moi je veux être cette passerelle, ce lien, entre ce public, et ces destinations méconnues. C’est sûr c’est un challenge. » 

«  Nous avons pour devoir de développer l’Afrique, l’éco-tourisme en particulier, en est un moyen. Bien plus que les mines … »

Mais Sandra, en digne experte en organisation, a pensé au moindre détail. « Concrètement, nous avons mis en place une webagency qui va permettre à partir de fin octobre de réserver en ligne sa semaine de séjour que l’équipe de SAP va prendre le soin de concocter. Vous allez sur le site, vous sélectionnez le séjour selon les premiers thèmes proposez. Par exemple, le premier que nous allons proposer, concerne Kinshasa. Vous bookez votre séjour. Vous payez votre séjour en France. . Vous n’allez pas être seule. Vous serez accueilli par des membres de l’équipe pour s’assurer que tout se passe bien. Dès l’aéroport Charles de Gaulle, le jour J, on vous remet passeport et visa, billet électronique, et on part ensemble. Arrivé à destination, nos agents, formés nos nos soins, vont accueille, avec le sourire, vous prennent en charge jusqu’à votre hôtel. Ensuite un programme de visites et circuits vous est proposé. Vous pouvez alors commencé vos vacances en toute sérénité. » Et en toute sécurité, un des éléments clés de Séjour au pays. « La question de la sécurité c’est le principal défi pour une destination comme la RDC. Mais si moi j’y vais, vous pouvez y allez. Parce que je suis comme vous. Et nous, nous assurons de votre  sécurité. Dès que vous avez réservé votre séjour, votre sécurité est déjà prise en charge par les services de sécurité du Congo et internationaux. Vous êtes identifiés, et on sait à quel moment, ce que vous faites, ou vous êtes. A partir de là, plus de soucis à vous faire. » 

Si Sandra porte avec autant de passion ce projet c’est pour elle, en plus de contribuer à changer le regard de l’Afrique, le tourisme est une source de revenu, de création d’emplois. « La vision de Séjour au pays ne s’arrête pas à donner du bon temps. Nous avons aussi à cœur de porter un combat, la lutte contre la pauvreté en créant de l’emploi. Depuis deux ans, Séjour au pays à recruter, et former, des agents locaux, aux standards internationaux, avec une qualité de service. Nous voulons que séjour au pays à Kinshasa soit à la hauteur de la clientèle qui va venir à sa rencontre. Nous avons pour devoir de développer l’Afrique, le tourisme, l’éco-tourisme en particulier, en est un moyen. Bien plus que les mines si on s’en tient au cas spécifique de la RDC. »