En Bref

Sécurité alimentaire Un virus contre le légionnaire d’automne

Après des tests au Kenya, au Ghana et en Côte d’Ivoire, le virus Fawligen, qui limite la reproduction du légionnaire d’automne, devrait être plus largement utilisé en Afrique pour lutter contre cette insecte ravageur présent dans 44 pays africains, qui coute chaque année 4,8 milliards de dollars de pertes économiques et met en danger la sécurité alimentaire de 300 million de personnes.

 

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe