ActualitéArchives

Santé Les solutions numériques présentées à Dakar

Comment les solutions numériques peuvent-elles alimenter concrètement les politiques publiques de santé en Afrique de l’Ouest ? C’est la question qui aura été débattue lors des Premières rencontres de la santé numérique qui se sont tenues les 19 et 20 décembre à Dakar.

Par Bilkiss Mentari

Initiées par l’Amref Health Africa, 1ère ONG africaine de santé publique, les Premières rencontres de la santé numérique se sont tenues les 19 et 20 décembre à Dakar, auront réuni tous les acteurs du numérique, chacun présentant ses solutions pour alimenter les politiques nationales de santé en Afrique de l’Ouest. «  Des innovations se développent à travers le continent. L’Afrique invente des modèles de santé innovants, agiles et qui cherchent à être économiquement soutenables, a déclaré Henri Leblanc, Délégué Général de l’Amref en France. Conscients que la réussite globale de ces modèles reposera sur l’étroite coordination entre toutes les parties prenantes, du privé comme du public, nous sommes heureux d’avoir été à l’initiative de ces premières rencontres à vocation résolument pragmatique ». 

« Le développement de la santé numérique représente un vrai point d’appui pour renforcer les systèmes de santé »

Selon l’OMS, les innovations numériques concourent à atteindre les Objectifs de Développement Durable, dont l’accès à la Couverture Sanitaire Universelle. Formations et consultations à distance, collecte et transmission d’informations sanitaires, suivi des patients… les applications sont nombreuses. L’Afrique de l’Ouest, doit faire face à de gros enjeux démographiques, sociaux et sanitaires, or le développement de la santé numérique représente un vrai point d’appui pour renforcer les systèmes de santé. Convaincus par ce potentiel, plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, ont déjà lancé leur plan national de stratégie en santé numérique mais peinent encore à faire de ces solutions des instruments de pilotage de la santé publique et de coordination des soins.

Afin de déterminer comment alimenter concrètement ces politiques publiques, l’Amref, en collaboration avec l’Agence Française de Développement, la Fondation Pierre Fabre, la Fondation Sanofi Espoir, le Club Santé Afrique et avec le soutien de l’OMS et du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale du Sénégal, ont décidé d’organiser les 1

ères Rencontres de la Santé Numérique en Afrique de l’Ouest. « Grâce aux 100 participants de la sous-région, nous avons pu, au cours de ces deux jours, échanger, capitaliser, et renforcer les partenariats pour nourrir les stratégies nationales de santé numérique. Les solutions sont aujourd’hui mises au service des acteurs de la santé et des citoyens et ce afin de les déployer à plus large échelle et de garantir l’accès aux soins de qualités même pour les plus éloignés et les plus démunis. »

Parmi les participants, les représentants du Ministère de la santé du Sénégal, du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Burkina Faso et du Mali ont pu débattre sur leur modèle de développement et présenter leur plan de déploiement. De nombreuses solutions en santé numérique ont été présentées par des ONG, des start-ups pour mettre en lumière l’expertise et l’expérience capitalisées accumulées. Les ateliers de travail ont quant à eux pu déterminer les leçons apprises des initiatives numériques innovantes et préciser l’articulation nécessaire aux politiques de santé. Les leviers innovants pour des solutions de santé digitale durables ont également été établis pour assurer un cadre de coordination optimal et développer des modèles de financement viables.

« L’engagement de l’Amref pour la santé numérique est une promesse d’accompagnement des communautés et des systèmes de santé africains vers l’innovation et la qualité des services en faveur de la femme et de l’enfant. »

« L’engagement de l’Amref pour la santé numérique est une promesse d’accompagnement des communautés et des systèmes de santé africains vers l’innovation et la qualité des services en faveur de la femme et de l’enfant. Les actes posés lors de ces Rencontres contribueront, je l’espère, à nous aider à tenir cette promesse pour les générations futures qui feront l’Afrique de demain » ajoute Dr Bara Ndiaye, Régional Manager d’Amref Health Africa en Afrique de l’Ouest.

Et de promettre : « Ces rencontres ne sont qu’une étape, nous resterons impliqués dans cette nouvelle communauté pour faire de ces premiers résultats des acquis retranscrits positivement sur les terrains de mise en œuvre de la sous-région ». Ces actes feront l’objet d’un livre blanc qui sera édité et diffusé le 31 janvier 2019 en attendant, la seconde édition de ces Rencontres en 2020 pour l’évaluation des stratégies des solutions déployées dans la sous-région.

Pour en savoir plus : https://amref.fr


 

Par Bilkiss Mentari