En Bref

Santé Le Kenya va tester à grande échelle un vaccin antipaludique

Après le Malawi et le Ghana en avril, le Kenya a lancé le 13 septembre un test grandeur nature du vaccin expérimental le plus avancé contre cette maladie qui tue chaque année plusieurs centaines de milliers de personnes dans le monde, principalement des enfants africains.
Pour confirmer l’efficacité du vaccin
Aboutissement de plus de trente ans de travaux, la campagne lancée dans ces trois pays vise à confirmer l’efficacité du vaccin sur des enfants âgés de moins de 2 ans, les plus vulnérables à la malaria. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui coordonne ces programmes, espère vacciner 120.000 enfants dans chacun de ces pays d’ici à 2020.

Ce message est également disponible en : Anglais