ActualitéArchives

Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou : Promouvoir le patrimoine artisanal africain

Le Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO) est le plus grand marché international consacré à l’artisanat africain. Il accueillera, du 28 octobre au 6 novembre 2016, au Burkina Faso, des artisans, des exposants, des acheteurs et des visiteurs professionnels, issus de la presse et du grand public.

Après le report de l’édition de 2014 pour des raisons de santé publique dans la sous-région ouest-africaine, la 14è édition du Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO), au Burkina Faso, aura pour thème l’ « Artisanat africain, entrepreneuriat féminin et protection sociale ». Le Ghana sera l’invité d’honneur de l’édition 2016.

Le SIAO réunira l’ensemble des acteurs de la filière artisanat en Afrique. Il s’agit à l’échelle du continent africain, d’une plateforme unique de rencontres, d’échanges et d’opportunités d’affaires autour d’un secteur qui contribue à la création d’emplois assurant des revenus à des dizaines de milliers d’Ouest-africains. Ce salon se veut être un creuset du savoir-faire artisanal authentique du continent africain. Il s’agit d’un cadre où les différents acteurs peuvent exprimer leur créativité en exposant leurs plus belles œuvres artisanales sélectionnées par des spécialistes de l’art. Cet art contribue à la valorisation du patrimoine culturel et au développement de nouveaux courants de créativité.

Pour l’édition 2016, professionnelle et grand public découvriront des expositions-ventes thématisées dans les domaines de la mode, des saveurs, des arts, des séminaires. Seront également proposés des ateliers, des rencontres professionnelles (B to B). À ces événements s’ajouteront des expositions classiques couvrant de larges pans de l’artisanat, notamment celui du bronze, de la maroquinerie, du design, de la sculpture, de la vannerie, de la poterie, du tissage, de la décoration, de l’artisanat de récupération, de l’artisanat alimentaire… Par ailleurs, des rencontres spécifiques seront organisées notamment sur le rôle des femmes dans l’économie de l’artisanat en rapport avec le thème de l’édition.

Soucieux d’étoffer l’offre des services et de répondre aux attentes des professionnels et artisans, le salon a introduit, cette année, de nombreuses innovations parmi lesquelles on peut retrouver la possibilité de s’inscrire et de payer en ligne des frais de location des stands.


 

Par Darine Habchi

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe