En Bref

Sahel La BADEA appuie l’action du G5 Sahel dans le domaine des infrastructures

Durant la 44e réunion annuelle du Groupe de la Banque Islamique de Développement (Marrakech, 3-6 avril), forts du succès de leur coopération dans le domaine des ressources agricoles, la BADEA et le G5 Sahel ont convenu d’élargir leur périmètre de coopération au domaine des infrastructures.

Créé en 2014, le G5 Sahel est une organisation régionale qui vise à accroître la sécurité et le développement des habitants du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad.

Depuis 1973, année de sa fondation par la Ligue des Etats Arabes, la BADEA finance le développement économique des pays africains, encourage l’investissement de capitaux arabes et contribue à la mise à disposition d’assistants techniques.

Le partenariat entre G5 Sahel et BADEA a débuté peu après que les Chefs d’Etat du G5 Sahel aient demandé au Secrétariat Permanent d’identifier les potentialités agricoles, animalières et halieutiques de la région (Bamako, 6 Février 2017).

Cette nouvelle contribution de la BADEA s’inscrit dans la mise en œuvre du Programme d’Investissements Prioritaires (PIP) – un portefeuille de 40 projets constitué par le G5 Sahel pour un montant total d’1,9 milliard d’euros.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe