En Bref

Rwanda: une nouvelle aide de l’UE en réponse à la crise du Covid-19

Le Rwanda fait partie des 28 pays à faible revenu qui bénéficieront de la troisième tranche d’allégement de la dette Covid sur les prêts du FMI. Cela fait suite à une contribution de l’Union européenne de 170 millions d’euros (200 milliards de RWF) annoncée le 5 avril dans le cadre du Fonds fiduciaire d’aide et de lutte contre les catastrophes du FMI (CCRT).

Cette contribution de l’UE permettant au FMI de décaisser la troisième tranche de la CCRT aidera les pays les plus pauvres à réduire le service de leur dette sur les prêts du FMI, dont le paiement est prévu entre le 14 avril 2021 et le 15 octobre 2021.

Le Rwanda bénéficiera de 16 905 666 euros (plus de 19 milliards de RWF), ce qui créera un espace fiscal permettant au gouvernement de mettre en œuvre ses programmes Covid-19 sur la relance économique, la protection sociale et la santé.

Avec cette contribution, l’UE devient le plus grand donateur de la CCRT avec une part de 28%. Le total des contributions et des promesses de #TeamEurope s’élève à 335,9 millions d’euros, ce qui correspond à 51 % de la CCRT (financée par 781,1 millions de dollars).

L’UE aide les pays partenaires à maintenir leur engagement à atteindre les objectifs de développement durable malgré la pandémie et les tensions qui en résultent pour les finances publiques, conformément à l’initiative de relance mondiale du président de la Commission européenne.
Les niveaux d’endettement étaient déjà élevés avant la crise, et deviennent insoutenables dans de nombreux pays, en raison des coûts liés à la lutte contre la pandémie de Covid-19. Plus de la moitié des pays à faible revenu présentent un risque élevé ou sont déjà en situation de surendettement, tandis que l’évaluation du FMI pour le Rwanda a évolué d’un niveau de détresse « faible » à « modéré ».

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe