En Bref

Rwanda : refus de libération du génocidaire rwandais, Théoneste Bagosora

Le gouvernement rwandais a salué la décision du Mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux (IRMCT) refusant la libération anticipée du célèbre génocidaire rwandais, Théoneste Bagosora.

«Le gouvernement du Rwanda salue la décision du président de l’IRMCT du 1er avril 2021, refusant la libération anticipée de Bagosora Theoneste», a écrit le ministère rwandais de la Justice dans un tweet.

Le ministère de la Justice approuve le raisonnement et la motivation de la décision du président de l’IRMCT, le juge Carmel Agius.

Bagosora était un membre puissant de l’Akazu, un groupe interne associé à l’ancienne première dame Agathe Habyarimana, accusé d’être le principal architecte du génocide de 1994 contre les Tutsi.

Ce message est également disponible en : Anglais