En Bref

Rwanda Le gouvernement mobiliser 15 millions $ pour acquérir son premier lot de vaccins

Selon le ministre des Finances, Uzziel Ndagijimana (photo), l’Etat envisage de débourser 15 millions $ pour acheter de futurs vaccins qui seront mis sur le marché.

Cette somme permettra aux autorités rwandaises de vacciner environ 30% de la population. L’opération ciblera les personnes à haut risque, notamment les adultes de 65 ans ou plus, et les travailleurs du secteur de la santé qui sont en première ligne sur le front de la lutte contre la covid-19.

Cette annonce intervient alors que l’espoir d’un vaccin pour fin 2020, ou début 2021 est de plus en plus grand, au vu des annonces récentes des entreprises pharmaceutiques telles que Moderna ou Pfizer concernant les bons résultats de leurs essais cliniques.

En Afrique, c’est le Maroc qui a le premier annoncé une campagne imminente de vaccination massive de sa population. Au niveau mondial, des stratégies mises en place par l’OMS comme le programme Covax visent à faciliter l’accès équitable de tous les pays aux vaccins qui seront produits contre la pandémie.

« Le Rwanda fait partie du cadre de la Covax et des arrangements sont en cours pour que des fonds soient apportés. Le gouvernement lèvera le reste », a annoncé le ministre Ndagijimana.

Pour rappel, selon le dernier bilan des centres africains de prévention et de contrôle des maladies (Africa CDC), le Rwanda compte 5851 cas confirmés de covid-19, pour 47 décès et 5345 guérisons.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe