Le dossier du mois

Reportage- Rwanda : le campus Ellen DeGeneres, « un espace pour engager les nombreux acteurs de la conservation »

Au Rwanda, l’attractivité autour des gorilles joue un rôle essentiel, fournissant des revenus à la fois au parc et aux communautés voisines. Et depuis février dernier, le campus Ellen DeGeneres du Dian Fossey Gorilla Fund a ouvert ses portes. Un nouvel établissement au service de la préservation, et de la valorisation touristique, des gorilles.

Par DBM, à Kigali

Depuis 55 ans, le Fonds Dian Fossey participe à la conservation les populations de gorilles sauvages et à soutenir les personnes qui partagent la forêt des gorilles. 

« Tout a commencé avec deux tentes que Dian Fossey a érigées dans la forêt en 1967. À partir de là, nous avons grandi au fil des ans, passant d’une personne à plus de 300 employés, rappelle l’organisation. Jusqu’à récemment, nous travaillions dans un espace loué avec une seul salle de classe et une cuisine transformée en laboratoire, loin de l’habitat des gorilles et des communautés environnantes. Nous avions besoin d’une maison qui pourrait supporter une équipe et une charge de travail croissantes. En 2018, alors que nous célébrions notre 50e anniversaire, nos dirigeants ont pris la décision stratégique d’aller de l’avant avec un rêve ambitieux de 20 ans de créer une installation spécialement conçue au Rwanda visant à accélérer les travaux scientifiques et de conservation. »

Quelques mois après, la fondation reçoit un don inespéré de l’icône mondiale Ellen DeGeneres et de sa femme, Portia de Rossi. Depuis lors, des milliers de donateurs, grands et petits, ont soutenu le projet et aidé à créer un centre de recherche et d’apprentissage à la pointe de la technologie – le premier siège permanent du Fonds Fossey au Rwanda. Résultat, le campus Ellen DeGeneres du Dian Fossey Gorilla Fund a ouvert ses portes en février 2022.

« Dian Fossey a toujours été l’une de mes héroïnes, et c’est donc l’honneur de toute une vie de soutenir ce projet »

« Dian Fossey a toujours été l’une de mes héroïnes, et c’est donc l’honneur de toute une vie de soutenir ce projet. Voir mon nom à côté du sien sur les murs de ce magnifique campus, et savoir que je fais ma part pour protéger les gorilles en voie de disparition et perpétuer l’héritage de Dian, est tout simplement incroyable » explique Ellen Degeneres.

« Dès le départ, la mission de ce projet s’est concentrée sur la création d’un espace pour engager les nombreux acteurs de la conservation – étudiants, scientifiques, touristes, partenaires de conservation, membres de la communauté – pour faire avancer notre objectif collectif de sauver les gorilles et plus largement, la planète . Nous espérons que les personnes qui visitent le campus Ellen DeGeneres repartiront inspirées pour faire une différence, tout comme Dian Fossey l’a fait » poursuit Dr Tara Stoinski, présidente et directrice scientifique, Dian Fossey Gorilla Fund.

« Le campus Ellen représente une énorme expansion de nos espaces d’enseignement et de laboratoire, nous permettant non seulement d’augmenter mais aussi de transformer nos programmes pour étudier les gorilles et leur habitat forestier essentiel et offrir des opportunités éducatives aux scientifiques africains en début de carrière et aux membres de la communauté locale » indique Felix Ndagijimana, directeur des programmes rwandais, Dian Fossey Gorilla Fund.

«  Faire avancer notre objectif collectif de sauver les gorilles et plus largement, la planète »

L’installation écologique de plusieurs acres adjacentes au parc national des volcans comprend trois bâtiments principaux – le centre de recherche Sandy et Harold Price, le centre d’éducation Rob et Melani Walton et la galerie de conservation Cindy Broder – ainsi que des logements pour les étudiants en visite et chercheurs. Le campus Ellen servira de passerelle vers la conservation pour les nombreuses parties prenantes avec lesquelles nous travaillons, aidant à créer la prochaine génération de conservationnistes.

« La science est au cœur de ce que nous faisons au Fonds Fossey. Le Centre de recherche Sandy et Harold Price est une installation de pointe visant à faire progresser nos recherches dans des domaines tels que la génétique, la physiologie et la paléontologie. La multiplication par cinq de l’espace de laboratoire offrira de nouvelles opportunités de travailler avec des collaborateurs scientifiques et des étudiants et offrira davantage de possibilités de formation aux jeunes défenseurs de l’environnement africains » souligne ses promoteurs. L’éducation est au cœur de notre mission. L’espace de classe agrandi, combiné à une bibliothèque scientifique et à un laboratoire informatique, améliorera les opportunités d’enseignement avec les universités locales et internationales et nous permettra d’accueillir des conférences, des séminaires et des formations. Mais les opportunités éducatives s’étendent au-delà de la salle de classe – en effet, l’ensemble du campus Ellen servira d’outil pédagogique. Par exemple, le campus est littéralement un laboratoire vivant – les plus de 250 000 plantes indigènes qui composent les sentiers d’interprétation du zoo de Cleveland Metroparks offriront une expérience riche pour les excursions sur le terrain. De plus, la Cindy Broder Conservation Gallery contient une exposition publique immersive conçue pour raconter l’histoire de la recherche et de la conservation des gorilles de montagne de l’époque de Dian à nos jours. »

Un investissement de 15 millions $USD

Le campus Ellen est la vision du groupe d’architecture primé MASS et a été nommé l’un des  10 projets architecturaux les plus attendus d’Afrique. Construit avec des matériaux et des fournitures d’origine locale, l’installation incarne la mission du Fonds Fossey de conserver et de limiter son impact sur l’environnement grâce à la collecte des eaux de pluie, aux toits verts, au reboisement d’anciennes terres agricoles et à une zone humide construite pour traiter les eaux usées et promouvoir la biodiversité. 

Le projet a représenté un investissement de 15 millions $USD et a créé 2 400 emplois dans le secteur de la construction aux bénéfices des membres de la communauté locale.

Visite virtuelle du campus : https://youtu.be/DAtBgPtx95M

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe