En Bref

RDC : Kabila se retire « sans remords » et appelle à une coalition

Le président sortant de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, s’est exprimé mercredi à la télévision nationale, assurant qu’il transmettrait le pouvoir sans « remords » à son successeur Félix Tshisekedi, dont l’investiture est programmé ce jeudi.  « Respectueux de la Constitution, je vais, demain, passer la main sans regret ni remords. Car en dépit des imperfections dues à toute œuvre humaine, le Congo revient de loin et repose sur des bases solides aujourd’hui », a déclaré le chef d’Etat sortant, formulant « des vœux sincères et d’ardentes prières à celui qui, désormais, aura la charge de la nation ». Joseph Kabila a également appelé à la formation d’une  « coalition contre les forces prédatrices qui se sont liguées et qui tenteront toujours de se liguer pour s’accaparer nos ressources naturelles sans contrepartie pour nos enfants ». Une coalition, a-t-il insisté, « pour défendre l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de notre pays ».