ArchivesEn Bref

Prix Mo Ibrahim 2018 L’ex-présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf, lauréate

Alors que la fondation Mo Ibrahim, lancée en 2007 par le milliardaire anglo-soudanais Mohamed Mo Ibrahim et qui distingue chaque année les leaders africains les plus méritants, n’a pas décerné de prix depuis 2014 faute de candidat, l’édition 2018 a vu Ellen Johnson Sirleaf, récompensée pour « avoir su poser les fondations sur lesquelles son pays peut désormais se construire ».

L’ancienne présidente du Liberia, par ailleurs Prix Nobel de la paix en 2011, devient ainsi la cinquième lauréate du prix Mo Ibrahim. Plus qu’honorifique, le prix est accompagné d’une enveloppe de 5 millions de dollars soit 4,7 millions d’euros, étalée sur dix ans.

La cérémonie s’est tenue le 27 avril 2018 à Kigali lors de la rencontre annuelle de la Fondation, baptisée le Ibrahim Governance Weekend, laquelle aura réuni des participants du secteur public et privé et des gouvernements. Dont l’hôte de la rencontre, le président Paul Kagamé. Un choix qui n’aura pas été sans susciter certaines interrogations : si Paul Kagamé, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine, affiche un honorable bilan sur le plan socio-économique au Rwanda, il est notamment critiqué pour avoir muselé l’opposition.

Voir la cérémonie https://youtu.be/2suu4aajb_g