Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
A la uneParcours

Portrait Luana Karen Andriamamonjy Geek et fière de l’être

Passionnée de NTIC, Luana Karen Andriamamonjy, Malgache de 26 ans, est l’une des fondatrices de Proud Geek. Une start-up qui vise à partager, échanger, apprendre, via le web. Un concept qui replace internet dans son utilité initiale.

 

Par Bilkiss Mentari

 

A 26 ans, Luana Karen est un pur produit made in Madagascar. Intéressée par l’aéronautique, c’est dans cette branche qu’elle souhaite s’orienter après un baccalauréat scientifique. Mais faute de formation spécialisée dans cette discipline sur son île, elle choisit de s’orienter vers une autre de ses passions : l’informatique. Elle intègre donc une université qui vient d’ouvrir ses portes, l’IT University d’Antananarivo. C’est au cours d’un hackathon, en 2014, la WebCup, auquel elle participe avec ses camarades de classe « pour le fun », qu’ils découvrent qu’ils forment, ensemble, une équipe douée et qui a l’avenir devant elle.

 

« Proud Geek est constituée de cinq personnes, des passionnés de NTIC, curieux de nouveaux challenges, l’envie d’apprendre »

 

« Nous avons participé à ce concours où il fallait créer un site en 24 heures sur un thème donné. » En l’occurrence, organiser une campagne électorale 2.0. La jeune équipe remporte la première étape où étaient représentés Madagascar et plusieurs îles de l’océan Indien, et se retrouve à représenter la grande île lors de la finale mondiale. Elle remporte le grand prix. L’équipe se permet même un doublé en conservant son titre l’année suivante. « Ça a bien matché », sourit Luana Karen, avant de poursuivre : « On travaillait bien ensemble et nous avons donc décidé de créer notre start-up, Proud Geek, en 2017. Notre cœur de métier est d’accompagner nos clients dans la conception et la conduite de leurs projets numériques. Proud Geek est constituée de cinq personnes, des passionnés de NTIC, curieux de nouveaux challenges, et avec une envie d’apprendre, explique, la désormais responsable communication de la jeune structure. Ce n’est encore qu’un début. Nous sommes encore en train d’expérimenter, de prendre nos marques, d’étudier ce que l’on doit ou ne doit pas faire, s’il faut se repositionner et dans quel sens… »

 

Dokeo, application pour pallier à l’abandon des études

 

En parallèle, la start-up vient de concevoir une application, Dokeo. « C’est une application d’orientation scolaire basée sur le cyber mentorat adaptée à Madagascar et à l’Afrique francophone. Notre ambition est de pallier au décrochage scolaire, à l’abandon des études supérieures notamment, en aidant les étudiants à trouver leur voie. » Un projet né d’une réalité locale : selon une étude de la Banque mondiale, entre 2004 et 2010,près de 30% des étudiants abandonnent leurs études supérieures en cours de parcours à Madagascar. « Parce qu’ils n’ont pas trouvé de raison de continuer », observe Luana Karen. Très attaché à sa dimension sociale, Proud Geek souhaite, avec Dokeo, détourner l’addiction des jeunes à la technologie vers un but éducatif. « Les jeunes sont invités, via cette plateforme, à dialoguer avec des personnes expérimentées et passionnées par leur travail, des jeunes ayant les mêmes intérêts, des établissements scolaires et universitaires, des entreprises… Dans le but d’avancer dans leur démarche et de les aider à concrétiser leur projet de vie professionnelle. La mission de Dokeo sera d’orienter, de supporter et d’accompagner les jeunes dans leur parcours de vie jusqu’à l’aboutissement de celui-ci vers un travail qui les passionne et dans lequel ils peuvent s’épanouir. »

 

Ce message est également disponible en : Anglais