A la une

Portait Damilade Oluwasina L’apprentissage par l’exemple

Damilade Oluwasina est aujourd’hui le responsable des programmes concernant le e-commerce et l’économie digitale à l’African Leadership University (ALU) de Kigali. Entrepreneur, professeur, donc, acteur du monde associatif mais aussi étudiant, le Nigérian forme la prochaine génération de leaders africains en mettant en pratique les valeurs de l’université. Un apprentissage par l’exemple.

 

A l’African Leadership University, Damilade Oluwasina n’est pas un professeur et un membre de la faculté comme les autres. Nigérian, il s’est installé à Kigali avec sa famille pour participer au grand projet de l’école ALU créée par Fred Swaniker et qui vise la formation de 3 millions de leaders africains au cours des 15 prochaines années. Un défi important mais que le Nigérian est prêt à relever. Après des études dans son pays d’origine, il rejoint le monde de l’entreprise en étant designer, puis responsable publicitaire. Il s’oriente cependant rapidement vers la formation, où il combine son gout de l’entrepreneuriat, de l’apprentissage et son envie d’aider les écosystèmes africains. Il rejoint donc les débuts de l’aventure ALU au Rwanda. D’abord avec des cours sur l’entrepreneuriat, avant de devenir le responsable des programmes concernant le e-commerce et l’économie digitale. Ses qualités sont d’ailleurs reconnues hors du continent, puisque depuis mars 2020, il est le référent du projet Alibaba GET Challenge, en Afrique. Un projet porté par le géant du e-commerce chinois et qui vise la transformation numérique par la formation et les études.

Un MBA pour « acquérir de nouvelles compétences »

Par son expérience dans le secteur privé et ses années d’activité dans la formation, Damilade Oluwasina est totalement dans la ligne éducative de l’université panafricaine. « Ce que nous enseignons ici, c’est ce que nous avons appris dans le secteur privé », explique le Nigérian. Il transmet donc son esprit d’entrepreneuriat, sa créativité, et surtout son goût d’apprendre. Car Damilade est un fervent défenseur de l’apprentissage tout au long de la vie. C’est pour cela que l’année passée il s’est lancé dans un MBA dans l’université où il enseigne. « Je veux gagner de nouvelles compétences à travers la découverte de nouveaux contenus, avoir une réflexion sur ces contenus et les incorporer à mon travail de tous les jours et à de nouveaux projets. Je veux aussi créer de vraies et longues relations qui me permettront de tirer profit des ressources offertes par la diversité de mes collègues, de nos partenaires et des autres écosystèmes. Enfin, je pense pouvoir trouver de plus larges perspectives à travers les conversations que j’ai avec les gens et les différentes problématiques que nous abordons en classe. Ces trois choses, je pense, me rendront plus autonome et feront de moi un meilleur leader pour avoir un meilleur impact. »

Un impact sur les jeunes étudiants comme pour les enfants des rues de Kigali

Comment donner un meilleur exemple de l’apprentissage tout au long de la vie aux étudiants qu’en avouant qu’il y a toujours de nouvelles choses à apprendre ? Mais l’exemple à donner ne s’arrête pas là, puisque Damilade Oluwasina a aussi développé au cours de sa vie des actions bénévoles, toujours avec l’envie d’aider la jeunesse à accomplir de grandes choses. Ainsi avec les Enfants de Dieu, une association qui vient en aide aux enfants qui vivent dans la rue au Rwanda, ses années d’expérience en design, marketing, création de marque, ont permis à la petite structure de développer un vrai réseau d’actionnaires grâce à des actions marketing mieux organisées. « Je suis un créateur d’écosystème, un catalyseur, un entrepreneur, qui travaille pour créer des produits et des expériences bénéfiques pour la population, et qui permettent une multiplication des opportunités à travers la créativité, l’éducation et l’entreprise », résume-t-il. Des valeurs qu’il transmet à ses étudiants. Par l’exemple donc.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe