ActualitéArchives

Plan Sénégal Emergent : les chiffres, un an après le lancement

Sur un objectif de financement de 2964 milliards de FCFA au groupe consultatif de Paris un an après, le Sénégal avait réussi à n obtenir 3729 milliards CFA. A l’heure actuelle, les autorités annoncent un niveau d’absorption de 34%, soit plus de 1200 milliards de FCFA combiné avec le lancement de plusieurs projets phares du Plan Sénégal Emergent (PSE).

Un an après, l’heure est à la collecte des fonds pour le financement des 25 projets phares contenus dans le PSE. Dans ce sens, il a été procédé à la signature de plusieurs conventions de financement avec les pays et les institutions partenaires ayant souscrit au programme. La France par le biais de l’Agence Française de Développement (AFD) avait financé 42,12% de la valeur globale du plan, depuis le début de l’opération. Le Canada, autre partenaire stratégique du Sénégal, a bien participé au financement du PSE avec plusieurs conventions signées avec les autorités. Ce pays qui s’était engagé à contribuer à hauteur de 108 milliards de FCFA avait déjà donné 86% de ses engagements soit 93,3 milliards de FCFA. Cela, sans compter l’apport de la Banque Mondiale.

A ce jour, le Sénégal a déjà récolté plus de 950 milliards de FCFA dont 1,275 milliards destinés à six (6) secteurs prioritaires du PSE ; il s’agit de l’Agriculture pour 306,8 milliards de FCFA, de l’Eau potable et de l’Assainissement pour 220,6 milliards de FCFA, de l’Energie pour 188,8 milliards de FCFA, de la Santé et de la Nutrition pour 138,7 milliards de FCFA, des Infrastructures et Services de transport pour 125 milliards de FCFA et de l’Education et de la Formation à hauteur de 113,2 milliards de FCFA.

2015 est considérée comme la première année de concrétisation du PSE, après un taux de croissance de 4,5% en 2014 et un objectif de 5,4% en fin d’année.


Par Mouhamed Camara

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe