Henrique-Mukanda-DR
A la uneمسارات

Parcours Henrique Mukanda « Avec Itot Africa, nous voulons créer plus d’emplois en RDC grâce aux compétences numériques »

Créée en 2017 par 4 étudiants congolais, la startup Itot Africa a pour mission de créer de l’emploi en Afrique, et en RDC plus particulièrement, grâce à l’acquisition de compétences digitales. Un pari entrepreneurial que raconte le co-fondateur et directeur des opérations, Henrique Mukanda. Portrait. 

Par DBM 

Valeur montante de la scène « Edtech » africaine, les technologies numériques appliquées à l’éducation, la startup congolaise Itot Africa a travaillé en cinq ans sur plus de 300 projets,  formé plus de 2500 personnes et créé plus de 120 emplois. Une aventure entrepreneuriale née en 2017 alors que les porteurs du projet, quatre jeunes congolais, sont confrontés au chômage.  

« N’ayant pas trouvé d’emploi en RDC après nos études, nous nous étions décidés à trouver un moyen pour vendre nos compétences ailleurs », indique Henrique Mukanda, co-fondateur et directeur des opérations d’Itot Africa, qui dit avoir « découvert le travail à distance en 2018, en travaillant dans un premier temps pour une entreprise canadienne pendant un an », ce qui a permis à l’équipe des co-fondateurs de se rendre compte que « dans plusieurs pays du monde les compétences numériques étaient de plus en plus recherchées ».   

C’est ainsi que l’idée de lancer une structure dédiée aux applications EdTech germe et donne naissance à Itot Africa, une entreprise à impact social qui se concentre sur la formation professionnelle et la création d’emploi sur le continent africain avec un accent particulier sur les compétences numériques.

« Je créé des formations en ligne qui aident des milliers de personnes, en Afrique et partout dans le monde à construire leur vie, à développer leurs audiences et à vivre de leurs passions grâce au web »

De fait, l’équipe dirigeante d’Itot Africa a le profil idéal pour se lancer sur ce créneau en forte croissance. « Je suis ingénieur en Génie logiciel de formation, je suis passionné par la formation et la création d’emploi en Afrique, ce qui est d’ailleurs la mission d’Itot Africa. Je suis également enseignant à l’université, où je suis chargé de 3 cours dans 3 différentes promotions. Je crée par ailleurs des formations en ligne, qui aident des milliers de personnes, en Afrique et partout dans le monde à construire leur vie, à développer leurs audiences et à vivre de leurs passions grâce au web. J’ai plusieurs certifications en sécurité informatique ainsi que dans le e-commerce et le business en Ligne », détaille l’entrepreneur congolais, qui ambitionne de « combler les lacunes en matière de compétences digitales sur le continent africain en offrant des formations en cloud computing, développement logiciel, marketing digital, design graphique et business en ligne ».  

« Nous exploitons les possibilités offertes par le numérique pour offrir une expérience d’apprentissage unique permettant à chacun d’accéder aux connaissances en fonction de ses besoins et de ses objectifs. »

Le contexte actuel est il est vrai propice à cette offre de formation digitalisée. Alors que d’ici 2030, 230 millions d’emplois vont nécessiter des compétences numériques en Afrique subsaharienne, Itot Africa veut devenir la première fabrique de talents du numérique dans l’espace francophone de cette zone d’ici 2025, et ainsi former plus de 300 personnes chaque année dans son académie physique et plus de 100 000 personnes sur sa plateforme d’e-learning.

« Nous recrutons et formons des équipes pour des entreprises qui réussissent, nous mettons à jour les compétences des salariés. Nous préparons les jeunes diplômés à leur future carrière professionnelle, explique Henrique. Nous exploitons les possibilités offertes par le numérique pour offrir une expérience d’apprentissage unique permettant à chacun d’accéder aux connaissances en fonction de ses besoins et de ses objectifs. » Et finalement, préparer les talent africains d’aujourd’hui aux emplois de demain… 

À ce jour, Itot Africa compte plusieurs clients et partenaires, dont le gouvernement congolais, avec lequel la startup a développé une solution informatique en 2020 pour aider le pays à gérer la crise sanitaire causée par le Covid-19. Un travail qui a valu à Itot Africa une lettre de reconnaissance officielle de la part du ministère congolais des Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication (PTNTIC).

Pour en savoir plus : https://itot.africa