Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
A la uneParcours

Parcours Ange Frédérick Balma Des villages connectés

LiFi Led, la start-up continue son ascension sur le continent. Elle vient de décrocher le premier prix de l’édition 2019 d’EDF Pulse Africa, catégorie Usages et services d’électricité. Retour sur une aventure née à Donvagne, petit village du Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire.

Par DBM

29 novembre 2018. C’est jour de fête à Donvagne, petit village du département de Tanda, au Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire. Plusieurs personnalités de marque sont attendues. Thierry Tanoh, Ministre ivoirien de l’Énergie ; Rémy Rioux, Directeur Général de l’Agence française de développement (AFD) ; Gilles Huberson, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire ; Gilles Vermot Desroches, Directeur développement durable de Schneider Electric ; Patrick Sekongo, directeur Côte d’Ivoire de l’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD). Aujourd’hui, le village va être connecté. Une histoire qui commence il y a quelques mois, en mars dernier plus exactement.

 

 

« Une véritable révolution technologique »

 

Lors du premier sommet de l’Alliance Solaire Internationale, à New Delhi, « Solar Mama de Donvagne », Marina Kra Affaoua, représentante des Solar Mamas, un groupement de femmes entrepreneurs en milieu rural du village, interpelle le président de la République Française, Emmanuel Macron, afin de soutenir les projets d’entrepreneuriat et d’accès à l’électricité dans son village. Neuf mois plus tard, le président français tient sa promesse. Une centaine de kits solaires et lampes portables est distribuée à des ménages défavorisés, tandis que la coopérative de femmes est dotée d’un moulin, d’un pétrin et de réfrigérateurs alimentés par un mini-grid solaire de 25 kWc. Au-delà de ces équipements, le projet consiste à « permettre une véritable révolution technologique qui sortira ce village du désenclavement à travers un saut technologique qualitatif et quantitatif » explique Ange Frederick BALMA, PDG et Fondateur de la start-up ivoirienne Lifi-Led, porteuse de la solution qui va « connecter » ce village.

 

« Avoir la volonté de numériser le continent africain commence par le doter de ses infrastructures. »

 

« LIFI-LED CI est la première entreprise africaine spécialisée dans l’intégration des solutions LiFi, d’éclairage intelligent (Smart Lighting), de contenus dynamiques et de supports de communication digitale, souligne Ange. Nos activités visent d’une part, à réduire le problème du déficit énergétique et de l’accès à l’électricité pour tous, et d’autre part, à résoudre la problématique d’une connectivité à Internet haut débit. » Et de préciser : « Il ne s’agit pas de vendre des luminaires ou des sources lumineuses, mais des systèmes et des solutions utilisant l’éclairage comme un service de communication sans fil et d’internet très haut débit. Avoir la volonté de numériser le continent africain commence par le doter de ses infrastructures. » C’est ainsi qu’il a été sélectionné afin de participer au projet collectif porté par la France à Donvagne. « Notre solution combine énergie, connectivité et contenu multimédia, poursuit le jeune homme. Le LiFi repose sur l’envoi de données par la modulation d’amplitude des sources de lumière selon un protocole de communication sans fil. Il permet la transmission des données entre internet, ordinateurs, smartphones, tablettes… »

 

 

« Un village connecté au monde extérieur »

 

Concrètement la Start up a déployé son dispositif Lifi dans le village avant de connecter un bâtiment au Lifi et d’aménager salle multimédia également connecté au LIFI. « Avec une population de plus de 6000 personnes, ce projet entend impacter toute une communauté voir des générations entières » assure Ange. A travers notamment, des formations à des cours d’initiation à l’informatique, au codage, sur l’utilité des réseaux sociaux … « Une meilleure maîtrise des réseaux sociaux va permettre aux villageois de faciliter la commercialisation des récoltes et au-delà, à tout le village d’être connectée au monde extérieur ». Car en plus de l’accès à la lumière, la technologie LIFI permet de diffuser des contenus éducatifs et agricoles « afin de révolutionner la vie quotidienne en zone rurale ».