En Bref

Ouganda Le gouvernement demande la suppression de chaines YouTube, Google refuse

Les autorités ougandaises ont accusé plusieurs chaînes YouTube d’avoir attisé les tensions responsables des manifestations ayant suivi l’arrestation d’un opposant allant jusqu’à demander à Google de fermer 17 chaînes YouTube. Une requête rejetée faute de raisons justifiables.

Ce message est également disponible en : Anglais