En Bref

Ouganda : La Standard Bank suspend son rôle dans le pipeline de 3,5 milliards de dollars suite à une lettre d’une ONG

La Standard Bank d’Afrique du Sud, qui devait financer l’oléoduc de pétrole brut d’Afrique de l’Est (Eacop) d’une valeur de 3,5 milliards de dollars, a annoncé qu’elle suspendait son soutien en attendant les résultats d’une étude d’impact environnemental et social.

La banque a déclaré au journal ougandais Daily Monitor que sa politique de financement des combustibles fossiles fixait des conditions strictes pour les prêts aux projets de combustibles fossiles, notamment en exigeant des propriétaires de projets qu’ils s’engagent à minimiser ou à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe