En Bref

Ouganda Bobi Wine libéré sous caution, les violences pré-électorales font plus de 45 morts

L’opposant ougandais, Bobi Wine, a été libéré sous caution, après avoir été inculpé pour violation des règles anti-coronavirus dans son pays.

Son arrestation avait provoqué la colère de ses partisans qui sont descendus dans les rues de la capitale Kampala et dans d’autres villes du pays. Ces manifestations ont dégénéré en violents affrontements entre militants et forces de l’ordre qui ont fait 45 morts, selon un bilan actualisé fourni par la police.

Ce message est également disponible en : Anglais