ArchivesEn Bref

Nigeria, une hausse record de budget

Vendredi 6 mai dernier, le Président nigérian, Muhammadu Buhari, a annoncé le budget 2016. Il est évalué à 6 060 milliards de nairas, soit 26,4 milliards d’euros, en progression de 44%, par rapport à celui de 2015. « Une hausse record fondée sur l’hypothèse d’un cours moyen du brut à 38 dollars pour une production journalière projetée à 2,2 millions de barils, d’une part, et d’autre part sur des projections d’une hausse d’environ 46% des recettes hors hydrocarbure, à 3 380 milliards de nairas », rapporte le magazine économique en ligne Financial Afrik.

Rappelons que le Président Buhari avait, une première fois, réfuté le premier budget de son mandat qui s’élevait à 6 080 milliards de nairas jugé un peu trop optimiste quant à l’évolution des cours de l’or noir. Et pour cause, de nombreux doublons et erreurs de calculs dans la présentation des dépenses. D’un point de vue économique, le Nigeria connaît la crise du pétrole. Par ailleurs, il semblerait que le gouvernement soit déterminé à lutter contre la corruption qui constitue un véritable fléau là-bas sans oublier la diversification de son économie dans les secteurs agricoles et manufacturiers. L’agence de notation Moody’s signale cependant un niveau d’endettement du pays plutôt faible, à 16% du PIB.