En Bref

Nigéria Une diminution du taux d’imposition minimum des entreprises pour les deux prochaines années

Le Comité des réformes de la politique fiscale nigérian a proposé dans le projet de loi de finances 2020, une réduction du taux d’imposition minimum de 0,5 à 0,25 % du chiffre d’affaires brut de l’entreprise, pour les deux prochaines années afin d’accompagner les entreprises après la crise économique liée à la Covid-19.

Ce message est également disponible en : Anglais