En Bref

Nigeria Un fond pour aider les entrepreneurs victimes collatérales des manifestations

L’État d’Oyo, au sud-ouest du Nigeria, a octroyé 500 millions de nairas (1,1 million d’euros) aux entrepreneurs, afin de soutenir les victimes collatérales des récentes protestations anti-policières qui ont ébranlé la ville de Lagos. D’autres financements ont été débloqués, notamment par le gouvernement et par Access Bank avec un fond spécifiquement dédié à la jeunesse.

Ce message est également disponible en : Anglais