En Bref

Nigeria : le coût des fraudes financière est de 52,3 millions de dollars par an

D’après le vice-président nigérian, Yemi Osinbajo, le coût des fraudes dans les services financiers est de 52,3 millions de dollars chaque année. Le responsable, qui s’exprimait dans  un forum sur la question, organisé mardi 29 janvier, a précisé que ces fraudes étaient fortement liées à la hausse des activités financières réalisées via le secteur des télécommunications. Depuis plusieurs mois, le pays a assisté à une recrudescence des attaques visant à extraire des informations personnelles et financières des clients abonnés aux plateformes de mobile money et banking. Le responsable a également indiqué que l’Etat envisageait d’atteindre un objectif de 80% de taux pénétration des services mobile money. 

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe