En Bref

Nigéria La pandémie impacte considérablement la sécurité alimentaire (PAM)

« Les répercussions socio-économiques de la pandémie de Covid-19 se font gravement sentir au Nigéria – la plus grande économie et le pays le plus peuplé d’Afrique – avec des conséquences potentiellement graves sur la sécurité alimentaire et la nutrition de millions de personnes », a déclaré Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM au cours d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève.

Selon l’agence onusienne, plus de 3,8 millions de personnes, principalement du secteur informel, pourraient perdre temporairement leur emploi. Et ce chiffre pourrait passer à 13 millions si les restrictions à la circulation se poursuivent pendant une période plus longue. « Cela s’ajouterait aux près de 20 millions (23 % de la population active) déjà sans emploi », a ajouté Mme Byrs. Une situation d’autant plus préoccupante alors que la chute brutale des prix internationaux du pétrole – le principal produit d’exportation d’Abuja – depuis l’apparition du virus fait craindre « une récession ».

Dans un pays où environ 90 millions de personnes (46 % de la population) vivent avec moins de 2 dollars par jour, les pauvres des villes, qui dépendent du secteur informel pour se nourrir et subvenir aux besoins de leur famille, sont les plus « durement touchés par les restrictions de mouvement visant à contenir la propagation du virus ».

Ce message est également disponible en : AnglaisArabe