ArchivesEn Bref

Nigeria : La banque centrale ré-injecte 210 millions de dollars

Godwin Emefiele, le directeur général de la banque centrale, avais promis que son pays «ne serait plus en récession dès le premier semestre 2018». Pari gagné, semble-t-il, selon les chiffres du FMI qui prévoit une croissance de 2,1% pour Abuja. Grâce aux réformes entreprises par la banque centrale et le le gouvernement à Abuja, le montant des importations locales est passé de 5 milliards de dollars à seulement 1,5 milliard de dollars par mois avec une légère hausse du prix du baril de pétrole. Conséquence: la banque centrale du Nigeria a dégagé assez de marges financières pour ré-injecter progressivement des fonds en faveur des sociétés locales. Ainsi, la banque centrale du Nigeria a ré-injecté 210 millions de dollars dont 100 millions de dollars pour la grande distribution